• Sagacit Communication

Mairies : comment collecter l'info pour votre com ?

Dernière mise à jour : 18 mars



Ville-d’Avray, commune des Hauts-de-Seine, possède son journal mensuel, son site internet mais... Comment en faire des outils de communication efficaces pour décrire justement son action en faveur des habitants ? D'abord, en formant ses agents et élus municipaux à la collecte d’informations. En 2021, Sagacit Communication a aidé la mairie à atteindre cet objectif.


L’information, outil stratégique de pouvoir... Pour donner envie au lecteur de lire le journal communal et de consulter le site internet de la mairie, il faut lui offrir une information précise, cohérente, facile à comprendre et liée à ses préoccupations quotidiennes. Aussi est-il important, quand on est une collectivité publique, de ne pas négliger la phase de collecte des données dans la préparation des contenus de communication.


Quelle information et qui la collecte ?


Ce sont les premières questions que l’équipe municipale doit se poser. Mettons le focus sur les collecteurs. Avec l’accompagnement de Sagacit Communication, les élus et chargés de com de Ville-d’Avray ont compris qu’ils disposaient de ressources précieuses pour recueillir les informations : les agents municipaux. « Quels que soient leur rôle et leur mission, les agents sont, comme les élus, au contact de la population et traitent directement les dossiers de la ville. Ils sont donc à la source de l’information, autant les faire participer à sa construction et éviter les intermédiaires qui alourdiraient le processus de communication », explique Stéphane Camerlynck, dirigeant de Sagacit.


La collecte de données, ça s’apprend ?


Dans la petite commune des Hauts-de-Seine, la plupart des agents sollicités – manager du commerce, responsable des chantiers, agents du service de l’action sociale, de la médiathèque, etc. – ont compris l’enjeu de contribuer au journal et au site web. Certains ont douté : « Mais, je ne suis pas un communicant, je ne sais pas poser les bonnes questions, je ne sais pas écrire et puis, j’ai déjà bien assez de travail… ». Sagacit Communication les a rassurés : la collecte de données, ça s’apprend. En outre, pour chacun, il ne s’agit pas d’écrire mais de dénicher et retenir la bonne information, en lien avec sa fonction. Comment ? « En suivant des principes et des codes que les experts de Sagacit Communication ont enseignés à nos collaborateurs », explique Philippe Hertzberg, élu de Ville-d’Avray en charge de la communication. Loi de proximité de l’information, méthode QQOQCP (qui, quoi, où, quand, comment et pourquoi ?), prise de bonnes photographies... « Leur approche de la communication éditoriale – classique et SEO – est si performante que les plus rétifs de nos agents ont été à l'écoute », ajoute l’élu.


Communication = décloisonnement


« Le fait d’impliquer les agents dans la collecte d’informations destinée à la communication municipale présente de grands avantages, en plus de ceux déjà évoqués ci-dessus, poursuit Stéphane Camerlynck. La mairie décloisonne ses services, regroupe les énergies autour d’un objectif commun : garantir que sa communication soit juste, précise et qu’elle reflète ce qui se passe sur le terrain. Elle développe une vision globale de son organisation ; sa com n’en sera que meilleure. De surcroit, chaque agent va se sentir investi d’une mission de coopération. »


Communication = innovation RH


On entrevoit les atouts d’une telle démarche en termes de gestion des ressources humaines : la méthode de travail des agents administratifs se diversifie, ils voient publier le fruit de leurs efforts, on s’intéresse à ce qu’ils font… Leur motivation en est accrue. Enfin, en travaillant l’information sous un angle différent – ici, celui de la communication externe –, ils n’en connaissent que mieux leurs dossiers. Que dire de plus ? Une conclusion : chez Sagacit Communication, on s’occupe de créer cette dynamique dans votre collectivité locale et d’apporter de l’innovation dans vos modes de communication.

35 vues0 commentaire